Babil-Babel à Toulouse (II)

Quels albums pour quelles langues ?
Lire des albums et s’interroger sur ce que parler veut dire…

 13 mai 2019, de 18h30 à 20h

 

Conférence tout public

Inscription ici


Organisée en partenariat avec les associations

(Z)oiseaux Livres

 Logo Zoiseaux Livres original

3 Petits Tours 

Logo Tralalala lire


et l'institut Saint-Simon - ARSEAA

ARSEAA logo

 

 



Dans les albums, des artistes racontent en mots et en images des histoires de vie, de joie, de peine, de mort… Ils inventent toutes sortes d’aventures et enrichissent nos capacités de nous représenter le monde, cultivent nos imaginaires et nous permettent d’imaginer de nouveaux liens et de nouvelles façons de vivre ici, là, ailleurs, toujours, jamais…
Nous savons que les mots, les images ne sont que des représentations et que nous les être humains — êtres de langage — sommes toujours à la recherche de façons de « dire » ce que nous éprouvons, qui nous sommes et où nous nous trouvons…

Depuis plus de 30 ans, des personnes passionnées par les albums vont à la rencontre de bébés et de leurs familles n’importe où, n’importe quand…
Riches de ces expériences, nous savons désormais qu’un tout-petit, quels que soient son cadre de vie, ses origines et les langues qui l’entourent, s’intéresse aux livres, aux mots, aux images, aux histoires dès sa venue au monde.
Lire, c’est donner sens aux signes, rappelle Alberto Manguel dans Une histoire de la lecture (Actes Sud, 1998).

Dès notre naissance nous avons fait des hypothèses d’interprétations de signes pour donner sens et entrer en relation avec notre entourage.
Nous sommes donc tous nés « lecteurs ».
Si nous rencontrons des albums et des lecteurs d’albums nous rencontrons alors dès notre naissance de nouvelles représentations proposées par des artistes et découvrons — en mots et en images — de nouvelles formes de récits, de nouvelles histoires, de nouvelles constructions langagières, de nouveaux rêves, de nouvelles pensées… portés par la présence d’un adulte disponible, attentif et attentionné.
De cette façon, un bébé humain cultive ses capacités vitales de lecture, multiplie ses possibilités créatrices de représentations du monde, élabore sa langue, ses langues, travaille l’accès à sa parole…

En découvrant des albums, ce qu’ils racontent et comment ils le racontent nous nous demanderons comment et pourquoi lire des albums — à n’importe quel âge de la vie — serait un art nécessaire pour cultiver le vivant en nous et développer notre capacité à dire « je »…


Dominique Rateau a exercé la profession d’orthophoniste thérapeute du langage et de la communication durant 20 ans avant de développer une mission livres-petite enfance au sein du Centre régional des lettres en Aquitaine de 1990 à 2004. Elle est désormais intervenante indépendante sur les questions concernant la rencontre des livres et des tout-petits, de lectures et de lectures d’albums en particulier… Elle est membre fondateur et l’actuelle présidente de l'Agence quand les livres relient. Elle écrit depuis 1989 de nombreux articles pour différentes revues et particulièrement pour la revue Spirale dont elle tient la rubrique Des livres et des bébés depuis sa création en 1996. Elle est auteure de Lire des livres à des bébés, érès, 1998 et Des livres d’images pour tous les âges, érès, 2001.

 


lieu

Auditorium de l'institut Saint-Simon-ARSEAA

3, avenue du Général de Croutte
31100 Toulouse